Cimifuga

L'actée à grappe ou Cimicifuga a une sa capacité naturelle à atténuer les désagréments de la ménopause

Appelée également Cimicifuga racemosa (L.) Nutt. (synonyme Actaea racemosa), la plante Actée à grappes, est originaire d’Amérique du Nord. Sa racine récoltée au automne revendique des propriétés médicinales multiples. Elle est proposée lors de désagréments du cycle féminin, plus particulièrement au moment de la ménopause lors de bouffées de chaleur, transpiration, irritabilité nerveuse.
Nommée aussi Black Cohosh est également indiquée pour soulager les règles irrégulières et douloureuses et atténuer les manifestations du syndrome prémenstruel.

Côté historique, les Amérindiens (Iroquois, Cherokees) l’utilisaient pour traiter les maladies rénales, soigner les rhumatismes articulaires ainsi que les bourdonnements d’oreilles et les maux de tête.
Au Canada, en Amérique du Nord, ils l’employaient sous forme d’emplâtre et en jus par voie orale contre les morsures de serpent, notamment celles du Crotale  comme l’indique son nom anglais rattlesnake root (racine de Serpent à Sonnettes).
Ils s’en servaient aussi lors de douleurs de l’accouchement (Sqwaw root ou Racine de de la femme).

En 1875, les femmes Américaines atténuaient leur stress et leur nervosité avec un médicament à base de Cimicifuga.
C’est au XIXeme siècle que l’Actée à grappes traversa l’Atlantique. Les médecins allemands s’y intéressèrent en premier lieu et le proposèrent comme « médicament » à la place du traitement hormonal substitutif pour soulager les femmes lors de la ménopause.

En Europe, son utilisation en phytothérapie a initié de nombreuses études scientifiques depuis ces trente dernières années.
Les données recueillies indiquent que cette plante revêt un intérêt majeur pour atténuer et soulager certaines manifestations notamment lors de la ménopause. Des études publiées en Allemagne en 1995, confirment l’optimisation de son efficacité lorsqu’elle est associée au Millepertuis. Un autre essai datant de 2006 concluent que le duo Cimicifuga/Millepertuis a des effets bénéfiques tant sur le plan des symptômes psychiques que physiques notamment sur les désagréments liés à la ménopause.
Le Cimicifuga ou Actée à grappes est dispensé en pharmacie et son rhizome est inscrit à la Pharmacopée Européenne ainsi que sur la liste A de la pharmacopée Française. Il dispose d’une monographie de contrôle.

L’origine latine de Cimicifuga racemosa ?

Un des noms de l’Actée à Grappe est Cimicifuga. 
Cimicifuga provient du nom latin cimex qui signifie punaise et de fugare qui veut dire « fuite ». D’où en Français le nom d’herbes à punaises. Elle a sans doute été utilisée autre fois comme insecticide.
Racemosa vient du mot racémeux, en référence aux fleurs regroupées en grappes.

Cimifuga - L'actée à grappe ou Cimicifuga a une sa capacité naturelle à atténuer les désagréments de la ménopause

Utilisée chez les adultes, la plante Cimicifuga (Black Cohosh) est proposée en conseil en cas de :

  • Bouffées de chaleur chez la femme,
  • Transpiration excessive,
  • Humeur maussade (dépression légère), irritabilité, stress et troubles du sommeil
  • Règles irrégulières (dysménorrhées)
  • Règles douloureuses.

Le duo triterpènes et isoflavones.

Le Cimicifuga, Actée en grappe, originaire de l’Amérique du Nord et en particulier de l’Est des Etats-Unis, est une plante herbacée de 2m de hauteur, munie de grandes feuilles composées, dentées et pointues. 
Elle appartient à la famille des Renonculacées.
Cette plante vivace porte des grappes de petites fleurs blanc-crème au parfum désagréable  qui donneront des follicules. Elle pousse sur des terrains frais et humides dans des endroits à l’ombre, peu exposés au soleil et au vent (bois, haies, clairières). La floraison a lieu en juillet.
En automne, une capsule ovale et coriace contenant de nombreuses graines plates, foncées se forme. Après maturation de ces fruits, rhizomes et racines sont récoltés. Ce sont les parties utilisées en phytothérapie.

En Europe, l’Actée à grappe est cultivée par certains jardiniers pour ses qualités ornementales.
Attention : ne pas confondre avec Actée à grappes bleues (Caulophyllum thalictroides) ou blanches (Actaea alba), toutes deux toxiques.

L’Actée à grappes ou Cimicifuga (Black Cohosh) a fait l’objet de nombreuses études cliniques. Ces dernières ont permis d’analyser la composition chimique des racines, rhizomes, notamment d’isoler des :  

•    Triterpènes : Actéine, cimicifucoside, cimiracémoside A, C et F
•    Isoflavone : formononétine
•    Acides phénols : acide férulique, salicylique
•    Esters d’acides phénols : esters de l’acide fukiique et piscidique
•    Flavonoïdes : Biochanine A

Les extraits alcooliques, isopropanoliques présents dans les rhizomes et racines induiraient une diminution du taux de l’hormone lutéostimulante (LH), ce qui traduit une action de type oestrogénique et donc un mécanisme d’action ostrogen-like, proche de celui des hormones féminines.
D’autres données, études et méta-analyses indiqueraient plutôt une action neurotransmetteur-like, en lien avec une affinité pour les récepteurs de la sérotonine (l’hormone de la « bonne humeur »), c’est-à-dire en agissant sur les messagers du système nerveux. Plus en détail, d’autres études ont mis en évidence : une activité modulatrice du récepteur GABA (acide gamma-aminobutyrique) ainsi qu’une interaction avec les récepteurs opioïdes.

Les flavonoïdes pour leur part ont un rôle anti-oxydant, et aident à protéger les cellules contre les dommages causés par les radicaux libres et le stress oxydatif.

Méta-analyse de quoi s’agit-il ? : il s’agit d’une publication scientifique qui rassemble les résultats obtenus dans de précédentes études afin d’augmenter la taille des échantillons, et de surcroît la puissance statistique des résultats.

Désagréments de la ménopause et règles irrégulières et douloureuses

En résumé, l’Actée à grappe grâce à ses actifs aide à :

  • atténuer les bouffées de chaleur,
  • limiter les sueurs nocturnes,
  • retrouver le calme mental en réduisant irritabilité et nervosité, anxiété,
  • atténuer les troubles du sommeil, les insomnies,
  • retrouver bien-être physique et psychique,
  • régulariser le cycle féminin en soulageant les crampes menstruelles et les règles irrégulières (dysménorrhées), saignements abondants.

En médecine traditionnelle, l’Actée à grappes agirait grâce à son action antispasmodique sur le système vasculaire sur les acouphènes et bourdonnements d’oreilles (10 à 15 gouttes de teinture-mère de Cimicifuga 3 fois par jour selon les recommandations du Dr Valnet (ouvrage Phytothérapie)

Son utilisation étant multiple, la plante Cimicifuga doit faire l’objet d’un conseil « client » par un professionnel de santé.

Cette plante est recommandée pour un aspect pratique, sous forme de gélules d’extrait sec de racine de Cimicifuga (à 2,5% de glycosides triterpènes) dosées entre 40mg et 80mg/jour  chez l’adulte.

Elle peut être associée selon certaines études à une concentration de 40mg par jour pour une action synergique avec d’autres plantes telles que :

  • le Maca, le Ginseng : performances physiques et mentales et soutien de la libido
  • la Sauge Sclarée : sueurs nocturnes fréquentes à l’approche de la cinquantaine
  • L’alfalfa (la Luzerne) : propriétés revitalisantes et reminéralisantes.

Vous bénéficierez de ce mélange au sein de notre formule Fifty Day Apothicann.

La posologie de Fifty Day chez la femme : 
-    deux gélules par jour le matin avec un grand verre d’eau.
Afin de ressentir pleinement les effets de cette plante, une cure sur plusieurs mois s’avère nécessaire (avec le conseil d’un professionnel de santé).

La plante Actée à grappe existe également sous forme de comprimés, de liquide à boire (gouttes) : Teintures-mères, de tisane en vrac.

Pour la teinture-mère :  50 gouttes deux fois par jour dans un verre d’eau, matin et soir après le repas (attention contient de l’alcool) en période de préménopause ou de ménopause (ou en cas de syndrome prémenstruel)

Pour la tisane (racines, rhizomes séchées) : Attention à l’amertume de la tisane : elle peut être agrémentée de miel bio.
En décoction : 3 minutes à raison d’une cuillère à café par tasse de Cimicifuga  : laisser infuser 10 minutes  puis filtrer. 2 à 3 tasses par jour
Les sachets s’avèrent également très pratiques (1 à 2 sachets par jour).

Réputée en médecine traditionnelle pour sa capacité naturelle à atténuer les désagréments de la ménopause, l’actée à grappes est donc recommandée pour  : 

  1. atténuer les règles inconfortables, douloureuses et/ou abondantes
  2. réguler les sautes d’humeur, l’anxiété, l’irritabilité (et tristesse)
  3. renforcer la qualité du sommeil
  4. diminuer les sueurs nocturnes et bouffées de chaleur
  5. limiter les bourdonnements d’oreille pour certains.

L’Actée à grappe (Black Cohosh) n’est pas une plante anodine : éviter son usage prolongé sans avis médical (médecin, pharmacien) et le réserver à l’adulte. Dans de rares cas, elle peut entraîner les effets secondaires suivantes (les fameux « side effects ») nausées, des maux de tête,  des spasmes, des sensations de jambes lourdes et douleurs musculaires. 

L’Actée à grappe est contre-indiquée :

  • aux femmes enceintes, allaitantes.
  • aux enfants de moins de 18 ans.
  • en cas d’insuffisance rénale, hépatique. 

Elle n’est pas conseillée chez les personnes

  • cardiaques (attention aux traitements médicamenteux anti-hypertenseurs) : risque d’hypotension, de bradycardie
  • sous immunosuppresseurs


Les précautions :
Attention, des études montrent que les femmes ayant souffert d’un cancer du sein ou ayant des prédispositions familiales doivent faire preuve de vigilance et prendre l’avis d’un professionnel de santé.
Il est recommandé de ne pas combiner l’actée à grappes avec d’autres compléments alimentaires ou solutions traitant les symptômes de la ménopause.
Prendre également l’Actée à grappe à distance du fer.

Si vous ne présentez pas de contre-indication et que vous souhaitez bénéficier des bienfaits, des résultats  de l’Actée à Grappe pour votre santé, vous pouvez commencer par choisir la forme qui vous convient le mieux : gélules, gouttes, sachets, comprimés, solution buvable, en sachant que la dose recommandée moyenne est de 40 mg à 80 mg par jour pour une efficacité optimale (et éventuellement en association avec d’autres plantes)

Votre objectif : choisir un extrait d’Actée à Grappe de qualité irréprochable. 

Pour une efficacité maximale, il est donc important de se renseigner sur : 
- la partie de produit utilisée (parties aériennes, fleurs, feuilles, tiges, racines). 
- la « standardisation « de l’extrait proposé : un extrait standardisé apporte une garantie sur la pureté, la biodisponibilité des principes actifs et une concentration optimale. 
- sur le procédé d’extraction (sans résidus de solvant) 
- la provenance (certifiée) : bien vérifier l’origine de l’Actée à Grappes. 
L’origine géographique peut avoir un impact et est souvent garante d’une bonne efficacité pour les utilisateurs mais aussi de l’authenticité d’une culture juste et équitable. 
- le respect du cahier des charges des bonnes pratiques de l’agriculture (culture sans pesticides, sans ingrédients controversés, cueillette…). Est-ce bio ? Est-ce de qualité pharmaceutique ?
- le prix .

Le Cimicifuga ou Actée à grappe sous forme de gélules végétales, 100% naturel, sans additifs, vegan, proposée à la juste concentration, hautement assimilable associée au respect de la dose recommandée en fonction de l’effet recherché vous aidera à : 
-    limiter les désagréments de la ménopause : sueurs nocturnes, bouffées de chaleur
-    retrouver sérénité lors de vos nuits (moins de transpiration)
-    récupérer votre calme intérieur (sautes d’humeur, tristesse)
-    limiter les désagréments d’une fatigue générale, les moments d’irritabilité.
-    atténuer les SPM( symptômes prémenstruels), les règles douloureuses et/ou abondantes.
-    Ralentir la fréquence des bourdonnements d’oreille.


Soyez exigeant pour votre santé : optez pour un produit de qualité optimale, complément nutritionnel fabriqué en France et issu d’un laboratoire Français proposant :
 - une transparence de la composition et de la provenance des produits. 
- une qualité irréprochable en terme de sélection de plantes, de traçabilité (bio, qualité pharmaceutique)
- une certification de la fabrication et du conditionnement des compléments alimentaires.

En conclusion : il est important avec l’aide de votre pharmacien de garder un regard critique sur la formule, la provenance, la formule du produit que vous avez choisi. 
De nombreux compléments alimentaires d’origine pharmaceutique sont disponibles sur le marché et facilement accessibles (sans prescription médicale). 
S’ils sont sous-dosés, de faible qualité (non bio, pas de qualité pharmaceutique), cela impacte bien évidemment l’efficacité finale du produit. 
Pour la sécurité et la qualité : faites confiance à votre pharmacien.

Les sources de cet article

1.    Guide des contre-indications des principales plantes médicinales, Michel Dubray, éditions Lucien Souny
2.    Larousse des plantes médicinales, Stéphanie Mezerai, éditions Leduc, mai 2022
3.    300 plantes médicinales d’ici et d’ailleurs – Identifications, principes actifs et utilisations- Dr Annie Fournier et Claudine Luu. Novembre 2020, éditions Terre vivante
4.    Ma bible de la phytothérapie, Sophie Lacoste, éditions Quotidien Malin, 2014