Valériane

La Valériane traverse les époques avec toujours autant de succès grâce à son effet sédatif permettant une amélioration de la qualité du sommeil et traverse également les continents !

Cette plante médicinale est utilisée depuis l’antiquité par les médecins grecques et romains. On lui a attribué de nombreuses propriétés, des palpitations aux crises de gouttes, ce qui a affublé la Valériane de deux surnoms : la guérit-tout et le valium végétal. Il y a bien évidemment un juste milieu à toutes ces allégations. Et des études sérieuses, tant sur le plan de sa composition chimique que sur ses propriétés ont été menés depuis.

Mais soyons clair : la valériane n’a pas encore livré tous ses secrets.
Cependant, nos anciens, médecins, apothicaires ou herboristeries, savaient observer les effets d’une plante. Leur approche empirique des effets des plantes médicinales ont fait la base de la pharmacopée moderne.
Le nom Valériane vient d’une province romaine crée en 296 où la plante est très répandue.
Notre chère valériane a un nom latin, la Valeriana Officinalis. La partie utilisée est la partie souterraine de la plante, donc son rhizome et ses racines. 
Il existe une autre espèce : la Valériane phu appelée aussi valériane dioïque.
La valériane a une particularité : l’odeur désagréable des racines séchées.  On l’appelle aussi l’herbe aux chats qui en sont friands, malgré son odeur. 
La Valériane traverse les époques avec toujours autant de succès grâce à son effet sédatif permettant une amélioration de la qualité du sommeil et traverse également les continents ! les médecines traditionnelles indiennes ( ayurvédiques) et chinoises se servent de plantes de la même famille pour cette utilisation.

Valériane - La Valériane traverse les époques avec toujours autant de succès grâce à son effet sédatif permettant une amélioration de la qualité du sommeil et traverse également les continents !

La valériane est composée de substances terpéniques : les sesquiterpènes et les iridoïdes.
Il faut savoir que la composition d’une plante varie toujours en fonction de son lieu de récolte, de sa sous-espèce, la nature de la terre, etc.. Et la composition d’une plante varie également selon les procédés d’obtention. La Valériane ne déroge pas à cette règle. Comme pour tout actif, son action dépendra de sa qualité et de sa concentration.

Les chercheurs se sont particulièrement intéressé à l’acide valérénique ( sesquiterpène). De nombreux travaux ont été effectués sur ce composant démontrant une action de l’acide valérique sur l’anxiété1, une interaction avec le neurotransmetteur Gaba2, une régulation de la sérotonine3 et une action sur les récepteurs  glutamatergiques4.

La deuxième famille de composants étudiés sont les valépotriates, composés particulièrement instables. En effet, ils se décomposent rapidement sous l’effet de chaleur et de l’humidité.
La Valériane contient 150 composés différents. Les chercheurs travaillent sur les principes actifs les plus présents dans la plante. Mais on peut penser que  l’ensemble de ces actifs agissent en synergie.

Quand on parle de propriétés, on parle de pharmacologie. La pharmacologie explore l’action d’une substance chimique sur l’organisme. Un composé va agir par exemple sur des récepteurs de notre corps et ces interactions provoquent des réactions attendues ou pas. Les attendues sont les effets bénéfiques soulageant un symptôme. Les effets inattendus peuvent être un effet secondaire non souhaité.

La bibliographie sur la pharmacologie de la Valériane est très riche, avec une multitude d’études de qualité très différentes. L’unanimité se fait malgré tout sur une activité tranquillisante de la Valériane grâce à son composant, l’acide valérénique et ses dérivés. On a un temps pensé que cette propriété était due aux valépotriates avant de s’apercevoir qu’ils avaient une biodisponibilité quasi nulle ( biodisponibilité = quantité d’une substance circulant dans l’organisme).
Nous savons que l’acide valérique et ses dérivés sont sédatifs, relaxants musculaires et dépresseurs du système nerveux central. 
L’interaction de l’acide valérénique avec unités spécifiques du récepteur Gaba explique son action anxiolytique. 
Il faut cependant comprendre que l’ensemble des composants de la plante ont une action synergique, on parle du totem d’une plante. La valériane contient également des flavonoïdes, connus pour interagir avec les récepteurs aux benzodiazépines.

Nous pouvons lister les propriétés suivantes de la valériane :

•    Action anti-stress ou aide à lutter contre l’anxiété.
•    Inhibe la recapture du gaba et stimule sa libération. Inhibe la destruction du gaba en inhibant la gaba-transaminase.
•    Stimule les récepteurs 5-HT5, récepteur jouant un rôle dans la régulation de sérotonine donc sur le cycle circadien. On parle d’activité de type mélatoninergique ( récepteur ML1)
•    Interaction avec les récepteurs glutamatergiques.

Pour bien comprendre, il faut connaître la fonction du Gaba, de la sérotonine  et du glutamate.

1- le Gaba est fondamental pour la relaxation. Il permet de contrôler l’anxiété et la peur. La Valériane agit en améliorant la concentration de Gaba aux niveaux de nos neurones.
2- La sérotonine est appelée l’hormone du bonheur, par simplification. La Valériane permet de stimuler sa production.
3- Le glutamate est un neurotransmetteur excitateur de nos neurones. Une action modulatrice de la Valériane est bénéfique en cas de stress ou d’anxiété.

Il est toujours intéressant de regarder les avis des autorités de santé. En effet, ces dernières appliquent un principe de précaution sur l’efficacité des produits et sont très précautionneuses sur de possibles effets secondaires.

L’agence européenne du médicament, l’EMA, nous indique considérer comme « scientifiquement bien établi » l’utilisation des racines de Valériane pour « soulager la tension nerveuse légère et les troubles du sommeil. L’Organisation Mondiale de la Santé, l’OMS, reconnait que la Valériane est « un sédatif léger capable de favoriser le sommeil » et notamment que les problèmes de sommeil sont liés à un trouble anxieux. Elle indique également que la Valériane agit sur la qualité du sommeil en réduisant les phases de sommeil dit léger.

La Coordination Scientifique Européenne en Phytothérapie, ESCOP5, notifie « que la Valériane soulage les tensions nerveuses et les problèmes d’endormissement ». Enfin, les instituts nationaux de la santé américaines, le NIH, que l’efficacité de la Valériane contre les troubles du sommeil est confirmé par de « bonnes évidences scientifiques ».

 

Il y a pléthore de présentation : en tisane, en huile essentielle, en teinture mère, racines de valériane broyée, ou extrait normalisé.
Ce qu’il faut savoir et ce qui est l’avantage des extraits normalisés, c’est la teneur de l’extrait de racine de Valériane en acide valérique et en valtrate. 
Il est également important de savoir que la législation concernant cette plante demande que les extraits ne doivent pas comporter de valépotriates. Les valépotriates sont écartés à cause de leur instabilité et d’une possible action cytotoxique.

La valériane fait partie de la monographie européenne. Ces monographies sont un cadre de qualité et de contrôle des extraits liquides (aqueux, alcooliques) ou extraits secs de Valériane.

Après cette longue revue de l’histoire scientifique de la Valériane, les experts s’accordent sur les bienfaits de la Valériane sur les troubles anxieux, le stress et le sommeil.
Et avec un avantage non négligeable : pas de sensation « pâteuse » le lendemain, sensation d’être « au ralenti ».

Alors, la question que l’on se pose : la valériane est-elle efficace pour améliorer mon sommeil ?
Après une revue complète des études cliniques, on peut répondre affirmativement à cette question et de cette manière : oui, la valériane a une action efficace sur les troubles du sommeil lié à des problèmes de stress et, ou, d’anxiété.
Et si le produit utilisé est de bonne qualité et aux bonnes concentrations.
Prenons un exemple concret : si votre trouble du sommeil est lié à une apnée du sommeil, on imagine que la Valériane n’aura pas l’effet souhaité.

Les troubles du sommeil peuvent avoir de nombreuses origines. Il est toujours important d’identifier les causes d’un sommeil perturbé pour utiliser le bon produit. C’est pour cela que les formules sommeil sont intéressantes quand elles mélangent des principes actifs agissant de manières différentes.

Si vous avez identifié un trouble du sommeil à cause d’une période ou d’un tempérament anxieux, la Valériane peut s’utiliser seul. Sinon, elle sera utilisée en complément d’une formule complexe, associant différents ingrédients pour une action complète.

Une étude récente a été publié chez les personnes souffrant du syndrome des jambes sans repos. Les personnes ont pris 800 mg de Valériane. Une bonne réduction du syndrome a été observé.

La Valériane n’a pas d’effets secondaires aux doses rencontrées dans les compléments alimentaires. 
Les effets indésirables recensé au cours des essais cliniques et des études de suivis sont rares et toujours minimes (légers maux de tête ou troubles digestifs transitoires).

Voici les précautions d’emplois usuels : 
-    Eviter de conduire un véhicule dans les heures qui suivent la prise de Valériane, à cause de son effet sédatif.
-    Ne pas donner à des enfants de moins de 12 ans.
-    Ne pas prendre en cas de grossesse ou allaitement.
-    Ne pas prendre de fortes doses à cause de somnolence possible. La prise de Valériane est recommandée le soir.

Repérer la prise d’autres plantes dites sédatives : Houblon, Camomille, Mélisse, Passiflore, Griffonia, Verveine, Tilleul, Eschscholtzia, Lavande, Fleur d’oranger, Ashwagandha, …la liste n’est pas exhaustive.

Et également se méfier d’un possible effet additionnel de la Valériane avec les benzodiazépines, hypnotiques, médicaments calmants et sédatifs.

Aucun cas d’interactions médicamenteuses impliquant la Valériane n’a été publié. En effet, la Valériane a une très faible activité sur les enzymes à cytochrome P450.

 

Vous devez vérifier la conformité de l’étiquetage, c’est à dire l’absence de valépotriates, la concentration en acide valérénique, la notification déconseillant l’emploi aux enfants de moins de 12 ans ( arrêté du 24 juin 2014).

Qui est le fournisseur de Valériane ? Plante cultivée en France, en Europe ? Qualité pharmaceutique ? Quelles sont les adjuvants ? Quel type de gélules ?

Interrogez-vous sur l’origine de votre trouble du sommeil !

La Valériane sera un bon allié en cas de troubles anxieux. Le conseil de votre pharmacien sera précieux.

On se sait anxieux quand on a un sentiment permanent d’insécurité, une inquiétude constante et excessive. Cette anxiété peut entrainer une agitation, un comportement nerveux, de la fatigue, des tensions musculaires et un trouble du sommeil.

Devez-vous utiliser la Valériane en ajout d’un complément alimentaire complexe (association de plusieurs plantes) ou seule ? 
La question est essentielle. Les complexes alimentaires ont l’avantage d’apporter l’actions de plusieurs plantes ou principes actifs mais en plus faible concentration (pour  que l’ensemble tienne dans une gélule). L’apport d’un complément unitaire (un seul ingrédient) apportera un composant plus concentré pour renforcer une action globale recherchée.

Les sources de cet article et références des études

1- Axel Becker, Falko Felgentreff, Helmut Schröder, Beat Meier, Axel Brattström. The anxiolytic effects of a Valerian extract is based on Valerenic acid. BMC Complementary and Alternative Medicine 2014, 14:267 (28 July 2014)  ( effet anxiolytique valériane.)

2- Yuan CS, Mehendale S, Xiao Y, Aung HH, Xie JT, Ang-Lee MK. The gamma-aminobutyric acidergic effects of valerian and valerenic acid on rat brainstem neuronal activity. Anesth Analg. 2004 Feb;98(2):353-8, table of contents  ( interaction avec le systéme gaba)

3- Dietz BM, Mahady GB, Pauli GF, Farnsworth NR. Valerian extract and valerenic acid are partial agonists of the 5-HT5a receptor in vitro. Brain Res Mol Brain Res. 2005 Aug 18;138(2):191-7 Action sur le cycle circadien

4- Del Valle-Mojica LM, Ayala-Marín YM, Ortiz-Sanchez CM, Torres-Hernández BA, Abdalla-Mukhaimer S, Ortiz JG. Selective Interactions of Valeriana officinalis Extracts and Valerenic Acid with [H]Glutamate Binding to Rat Synaptic Membranes. Evid Based Complement Alternat Med. 2011;2011:403591. doi: 10.1155/2011/403591  (Interaction avec les récepteurs glutamatergiques)

5- ESCOP monographs, 2ème édition, 2003, Valerian root - Valerianae radix, ESCOP/Thieme, Exeter/Stuttgart.
6- Pharmacopée. Européenne 6.5, Valériane (racine de) - Valerianae radix ; Valériane (extrait sec aqueux de) - Valerianae extractum aquosum siccum ; Valériane (extrait hydroalcoolique sec de) - Valerianae extractum hydroalcoholicum siccum ; Valériane (teinture de) - Valerianae tinctura.


En résumé, les mots clefs de la Valériane

Racine, l’acide valérénique, action anxiolytique, récepteur gaba, sérotonine, cycle du sommeil, sécurité emploi, qualité, concentration, action synergique avec d’autres plantes sédative.

RELAX VALERIANE

Endormissement difficile et réveil nocturne

23,90 €
BOOST VITAMINE B12

Votre allié santé essentiel à tout votre organisme

29,90 €
CYCLIC MELATONINE 1.8

Dormir plus vite et plus profondément

28,90 €