Olivier

les remèdes et compléments alimentaires à base d’olivier sont communément employés pour aider à lutter contre l’hypertension artérielle, les troubles cardiovasculaires et aider à réguler la glycémie.

Qu’est-ce que l’olivier ?

L’olivier, Olea europaea en latin, est un arbre de la famille des Oleaceae originaire de la Syrie. Cet arbre s’est acclimaté dans tout le bassin méditerranéen où il est très cultivé pour la production d’olives et d’huile pour l’alimentation. Il est fort possible que l’usage médicinal de l’huile, appliquée sur le corps, ait précédé son usage alimentaire. Les historiens estiment que sa domestication par l’homme remonterait à plus de 5500 ans...

L’utilisation médicinale des feuilles de l’olivier serait également plurimillénaire. Les guérisseurs les préparaient en infusion et en décoction afin de soigner des infections et de prévenir des épidémies. Les grecs anciens s’en servaient aussi pour traiter les plaies et les blessures.

Aujourd’hui, les feuilles d’olivier sont toujours utilisées en phytothérapie et elles figurent d’ailleurs sur la liste A des plantes médicinales de la pharmacopée française. De nos jours, les remèdes et compléments alimentaires à base d’olivier sont communément employés pour aider à lutter contre l’hypertension artérielle, les troubles cardiovasculaires et aider à réguler la glycémie.

Olivier - les remèdes et compléments alimentaires à base d’olivier sont communément employés pour aider à lutter contre l’hypertension artérielle, les troubles cardiovasculaires et aider à réguler la glycémie.

Les feuilles d’olivier contiennent principalement des sécoiridoïdes (oleuropéine, ligustroside, oleuroside, aldéhydes sécoiridoïques non hétérosidiques), des triterpènes (acide oléanolique, acide ursolique, acide maslinique), des flavonoïdes (lutéoline, apigétrine, diosmétine, rutoside, catéchine), des composés phénoliques (hydroxytyrosol, tyrosol, acide caféique, acide ferulique, vanilline, verbascoside, différentes coumarines), des chalcones et des tanins.
Notez bien que ces principes actifs sont propres aux feuilles d’olivier et non à l’huile d’olive.
Les effets sur l’hypertension artérielle seraient en partie dus aux sécoiridoïdes car ils sont capables d’inhiber l’enzyme de conversion de l’angiotensine ce qui induit un effet hypotenseur mais qui reste toutefois modeste.
L’oleuropéine, l’hydroxytyrosol, la lutéoline et le verbascoside exerceraient une action protectrice pour le cœur.

Les feuilles d’olivier et les principes actifs qu’elles contiennent (en particulier l’oleuropéine) ont de très nombreuses propriétés qui ont surtout été évaluées in vitro et chez l’animal :

  • Antihypertenseur léger (c’est-à-dire la capacité de faire baisser légèrement la pression artérielle)
  • Diurétique
  • Antioxydant
  • Hypolipidémiant et hypocholestérolémiant (diminue le cholestérol)
  • Antidiabétique par augmentation de la sensibilité à l’insuline et effet hypoglycémiant (effets bénéfiques contre le diabète)
  • Spasmolytique
  • Cardioprotecteur, coronarodilatateur et antiarythmique (effets bénéfiques pour lutter contre les troubles cardiovasculaires)
  • Anti-agrégant plaquettaire
  • Anti-inflammatoire
  • Antimicrobien

Néanmoins, ces bienfaits pour la santé n’ont pas tous été démontrés chez l’homme. Plus d’études ayant un fort niveau de preuve sont encore nécessaires. 

L’olivier se présente sous différentes formes (compléments alimentaires et médicaments) :

•    Il y a bien-sûr les feuilles séchées en vrac. Pour préparer une tasse de 250 mL de tisane, il faut faire une infusion de 5 g de feuilles pendant 5 minutes. On conseille généralement de boire 1 tasse d’infusion après le repas, 2 fois par jour.
•    La teinture-mère. Il s’agit d’une macération hydroalcoolique de feuilles fraiches pendant 3 semaines avant filtration. La posologie usuelle est de 40 gouttes dans un peu d’eau, 2 fois par jour.
•    Le macérât glycériné de jeunes pousses (gemmothérapie). Il est conseillé d’en prendre jusqu’à 15 gouttes par jour dans un peu d’eau.
•    Poudre de feuilles conditionnée en gélules ou en comprimés. Les teneurs et les conseils d’utilisation sont variables selon les fabricants. Il convient de se fier à leurs conseils d’utilisation.
•    Extrait sec de feuilles conditionné en gélules. L’extrait sec est plus concentré que la poudre de feuilles. Là encore, il faut suivre les conseils dispensés par le fournisseur.
•    EPS (extrait de plante fraîche standardisé). Il s’agit d’une solution buvable sans alcool mais stabilisée par de la glycérine. La posologie conseillée est d’une cuillère à café, 1 à 2 fois par jour dans un peu d’eau.

Ainsi vous trouverez sur le marché une grande variété de remèdes et de compléments alimentaires. Il y a tous les prix, des labels qualité tel que le bio, des produits fabriqués en France ou en Europe, parfois standardisés en principe actif (ex : standardisés en oleuropéine). Il serait intéressant de comparer les bienfaits selon les formes (infusion, extraits, gélules) et les doses. Pour vous aider à vous y retrouver n’hésitez par à demander l’avis d’un pharmacien.

Les feuilles de l’olivier sont traditionnellement utilisées par voie orale pour stimuler les fonctions rénales (action diurétique) et lutter contre une hypertension artérielle légère à modérée. Bien que la capacité de l’olivier à faire baisser la pression artérielle, le cholestérol ou le taux de sucre dans le sang soit avérée chez l’animal, les données chez l’homme ne permettent cependant pas de conclure de façon formelle.

Certaines études sont encourageantes, d’autres montrent des résultats contradictoires. Les échantillons sont parfois de taille restreinte et la qualité méthodologique est souvent discutable.

De ce fait, l’EMA (European Medicines Agency) a donné son approbation pour l’utilisation médicinale des feuilles d’olivier pour favoriser l’élimination rénale dans les cas bénins de rétention d’eau et après qu’un médecin ait exclu toute maladie grave.

Les préparations à base de feuilles d’olivier sont très bien tolérées, toutefois des troubles digestifs pourraient potentiellement survenir. 
En l’absence de données et par principe de précaution, les préparations à base de feuilles d’olivier ne sont pas recommandées chez l’enfant et la femme enceinte ou allaitante.
L’hypersensibilité à l’olivier est évidemment une contre-indication. Chez les personnes souffrant de pathologies pour lesquelles un apport hydrique réduit est recommandé (ex : pathologie rénale ou cardiaque sévère), toute tisane est contre-indiquée (donc y compris celle de feuille d’olivier).
La prise d’olivier pourrait potentiellement accentuer légèrement les effets de médicaments anti-hypertenseurs et hypoglycémiants. L’avis d’un médecin ou d’un pharmacien est souhaitable chez les personnes prenant ces médicaments.

sévère), il se pose la question de la forme. Si vous adorez vous préparer des tisanes alors les feuilles séchées pour infusion seront la forme idéale pour vous. Ceux qui en revanche ne souhaitent pas avoir un grand volume à boire et qui ont du mal à avaler les gélules pourront choisir le macérât concentré, l’EPS ou encore la teinture-mère. Enfin, pour ceux qui recherche la praticité ou qui craignent de ne pas aimer le goût, il y a les gélules.

Lorsque l’on achète un remède de phytothérapie, il est important de sélectionner un produit de qualité pharmaceutique et si possible bio. Attention, l’absence de certification bio ne signifie pas pour autant que les produits sont contaminés. Le label bio garantit qu’aucun produit chimique n’a été employé pour cultiver les plantes, toutefois c’est en réalisant des tests en laboratoire que l’on peut garantir l’absence de contaminant. Donc qu’ils soient bio ou non bio, il est toujours bon que les produits soit soumis à des contrôles.

Faites quelques recherches en ligne pour comparer les prix et les avis en gardant en tête qu’un prix trop bas par rapport à la concurrence peut révéler un défaut de qualité. Assurez-vous que le fournisseur du produit qui vous intéresse dispose d’une bonne réputation et n’hésitez pas à lui poser des questions sur l’origine de la plante et sur les contrôles qualité effectués. Privilégiez également un produit fabriqué en France lorsque cela est possible.

Les sources de cet article et les références des études

Feuilles d’Olivier - Bienfaits, Utilisation, Posologie, Astuces. https://www.passeportsante.net/. Published December 31, 2011. https://www.passeportsante.net/fr/Solutions/PlantesSupplements/Fiche.aspx?doc=olivier_feuille_ps
Doctissimo. Olivier. Doctissimo. Published January 27, 2017. https://www.doctissimo.fr/html/sante/phytotherapie/plante-medicinale/olivier.htm
Wikiphyto – Olivier. Updated April 14, 2021. http://www.wikiphyto.org/wiki/Olivier#cite_note-17
European Medicines Agency - Assessment report on Olea europaea L., folium. EMA/HMPC/359236/2016. Published January 31, 2017. https://www.ema.europa.eu/
Filip R, Possemiers S, Heyerick A, et al. Twelve-month consumption of a polyphenol extract from olive (Olea europaea) in a double blind, randomized trial increases serum total osteocalcin levels and improves serum lipid profiles in postmenopausal women with osteopenia. J Nutr Health Aging. 2015;19(1):77-86. doi:10.1007/s12603-014-0480-x
Lockyer S, Corona G, Yaqoob P, Spencer JP, Rowland I. Secoiridoids delivered as olive leaf extract induce acute improvements in human vascular function and reduction of an inflammatory cytokine: a randomised, double-blind, placebo-controlled, cross-over trial. Br J Nutr. 2015;114(1):75-83. doi:10.1017/S0007114515001269
Romani A, Ieri F, Urciuoli S, et al. Health Effects of Phenolic Compounds Found in Extra-Virgin Olive Oil, By-Products, and Leaf of Olea europaea L. Nutrients. 2019;11(8):1776. Published 2019 Aug 1. doi:10.3390/nu11081776
Stevens Y, Winkens B, Jonkers D, Masclee A. The effect of olive leaf extract on cardiovascular health markers: a randomized placebo-controlled clinical trial. Eur J Nutr. 2021;60(4):2111-2120. doi:10.1007/s00394-020-02397-9
Singh I, Mok M, Christensen AM, Turner AH, Hawley JA. The effects of polyphenols in olive leaves on platelet function. Nutr Metab Cardiovasc Dis. 2008;18(2):127-132. doi:10.1016/j.numecd.2006.09.001
En résumé, les mots clés de l’olivier
Olivier, plantes médicinales, tension, cholestérol, glycémie, diurétique, élimination rénale, cœur.

RELAX VALERIANE

Endormissement difficile et réveil nocturne

23,90 €
BOOST VITAMINE B12

Votre allié santé essentiel à tout votre organisme

29,90 €
CYCLIC MELATONINE 1.8

Dormir plus vite et plus profondément

28,90 €