Glutathion

Le glutathion est un tripeptide donc il est formé de trois acides aminés : l’acide L-glutamique, la L-glycine et la L-cystéine.

Qu’est-ce que le glutathion ?

Le glutathion est un tripeptide donc il est formé de trois acides aminés : l’acide L-glutamique, la L-glycine et la L-cystéine. Il s’agit d’un antioxydant de bas poids moléculaire majeur chez l’homme. Il est naturellement synthétisé dans les cellules humaines, animales, végétales et fongiques. On le retrouve notamment en grande concentration dans certains fruits tels que le melon, le pamplemousse, la pomme ou la banane. Du côté des légumes, on peut citer d’autres aliments intéressants comme le navet, les choux en général (famille des brassicacées) ou les épinards qui renferment les acides aminés nécessaires à la production de l’antioxydant dont il est question dans cet article. 
Le glutathion a été découvert en 1888 par J. de Rey-Paihade à partir d’extraits de levures, de blanc d’œuf et de tissus animaux. Initialement nommée « philothion » par son découvreur, la molécule sera rebaptisée par le chercheur Hopkins dans les années 1920 en « glutathion » pour faire référence à l’acide glutamique et à l’atome de soufre de la cystéine (car « theion » signifie soufre en grec).
La présence de glutathion est indispensable pour une quantité importante de réactions physiologiques comme la défense antioxydante (élimination des radicaux libres), le métabolisme de certains nutriments, la régulation de la synthèse de l’ADN et des protéines, la prolifération cellulaire, l’apoptose, la transduction du signal ou encore la réponse du système immunitaire. Avec l’âge, la production de glutathion diminue dans le corps et peut devenir insuffisante. La carence est associée à la pathogénèse de nombreuses maladies telles que des troubles hépatiques, Parkinson, Alzheimer, les cancers, l’infarctus du myocarde, l’AVC, la cataracte ou le diabète. De plus en plus de personnes s’y intéressent et consomment davantage d’aliments contenant du glutathion ou débutent une cure avec un complément alimentaire.

Glutathion - Le glutathion est un tripeptide donc il est formé de trois acides aminés : l’acide L-glutamique, la L-glycine et la L-cystéine.

Le glutathion se présente dans l’organisme sous deux formes différentes, la forme réduite ou GSH (qui est la forme active) et la forme oxydée ou GSSG.
La synthèse du GSH se produit dans tous les types de cellules. Cette synthèse se fait à partir de glutamate, de la cystéine et de la glycine et elle est catalysée par deux enzymes, la glutamate cystéine ligase (GCL) et la GSH synthétase. La GCL permet de former une liaison entre le groupe γ-carboxyle du glutamate et le groupe amino de la cystéine. La dernière étape, opérée par la GSH synthétase, est l’ajout de glycine au dipeptide précédemment obtenu. Cette production a lieu dans le cytosol mais ensuite, le GSH peut être transporté vers le plasma hors des cellules pour être utilisé ailleurs dans l’organisme.

Le foie est le principal organe qui produit, stocke et exporte le glutathion. Le GSH plasmatique provient donc essentiellement de la synthèse hépatique et de l’alimentation. Les reins, les poumons et l’intestin sont les principaux organes consommateurs du GSH hépatique.

Le couple rédox GSH/GSSG est l’acteur le plus important pour l’organisme en matière de défense antioxydante mais il est par ailleurs extrêmement polyvalent et impliqué dans de nombreuses voies métaboliques ce qui le rend crucial pour l’homéostasie du corps entier.

Comme mentionné précédemment, son rôle est multiple et ses propriétés nombreuses : 

  • Défense antioxydante (neutralise les radicaux libres et les espèces réactives de l’oxygène donc protège vis-à-vis du stress oxydatif et lutte contre le vieillissement cellulaire).
  • Favorise la détoxification hépatique (aide le foie à éliminer les toxines, les métaux lourds et les résidus médicamenteux).
  • Protecteur des voies pulmonaires en cas de maladie chronique (bronchite, emphysème, asthme) ou d’exposition à la fumée du tabac.
  • Neuroprotecteur.
  • Protecteur vis-à-vis des complications du diabète (troubles vasculaires, maladie rénale et rétinopathie).
  • Permet de métaboliser le métabolite toxique du paracétamol.
  • Réagit avec divers métabolites physiologiques électrophiles (œstrogènes, mélanine, prostaglandines, leucotriènes).
  • Intervient dans la prolifération cellulaire (notamment lymphocytes, et cellules épithéliales intestinales) et l’apoptose.
  • Impliqué dans la spermatogenèse et la maturation des spermatozoïdes.
  • Nécessaire au développement et à la réponse du système immunitaire par activation des lymphocytes T et des leucocytes polynucléaires et par production de cytokines.
  • Transduction du signal et expression des gènes, synthèse des protéines et protéolyse.
  • Capacité à éclaircir la peau.

Il existe une grande variété de compléments alimentaires à base de glutathion réduit, essentiellement sous forme de gélules, de comprimés, de pastilles à sucer, de poudre ou même de solution buvable. Certains laboratoires revendiquent une libération prolongée, un passage sublinguale ou encore proposent une forme liposomale. On peut trouver le GSH seul ou associé à d’autres antioxydants comme la vitamine C dans le but d’augmenter l’assimilation et d’obtenir une synergie d’actions. Les dosages varient selon les laboratoires et pour définir la prise optimale il convient de se reporter aux conseils d’utilisation disponibles pour chaque produit.
Il existe également du glutathion sous forme injectable mais qui est hautement controversé en raison de son usage comme agent éclaircissant de la peau (nous y reviendrons au chapitre suivant).
Pour information, l’acétylcystéine ou NAC est un précurseur de glutathion donc prendre de la NAC contribue également à restaurer le stock de GSH de l’organisme. D’autres produits tels que l’acide alpha lipoïque ou le chardon marie peuvent aussi augmenter la synthèse endogène du glutathion.

C’est surtout après 40 à 50 ans que la production endogène de GSH a des risques de ne plus suffire.

Plusieurs études ont permis d’étudier l’intérêt d’une supplémentation orale en GSH et il en ressort qu’un apport journalier de 500 à 1000 mg permet d’en restaurer les stocks en l’espace de quelques semaines. Cette supplémentation est aussi associée à une amélioration des marqueurs du système immunitaire et une diminution des marqueurs du stress oxydant. D’autres auteurs démontrent que la supplémentation est bénéfique pour prévenir les lésions vasculaires chez les personnes présentant des facteurs de risques cardiovasculaires. La forme liposomale apparait comme étant celle qui offre la meilleure biodisponibilité.

Bien que l’utilisation du glutathion en injection soit populaire pour tenter d’éclaircir la peau, cette pratique est très controversée par manque de preuve de son efficacité et par manque de recul sur les risques à long terme. Suite à la survenue d’effets indésirables, les autorités de santé de certains pays ont décider de condamner les utilisations hors indications comme les injections de glutathion destinées à éclaircir la peau. Même si en France, ces produits ne sont pas interdits, nous vous invitons à demander l’avis de votre professionnel de santé avant d’y recourir. Toutefois, l’utilisation du GSH par voie orale a fait ses preuves comme agent dépigmentant, contrairement aux formes injectables.

Les compléments alimentaires à base de glutathion présentent une excellente tolérance par voie orale cependant des troubles digestifs ou des éruptions cutanées peuvent éventuellement se produire chez les personnes les plus sensibles. La durée de supplémentation est généralement comprise en 2 et 3 mois d’affilés. Les doses recommandées n’excèdent pas 600 mg par jour en général. Respectez les instructions inscrites sur le produit.
Par précaution et en l’absence de données cliniques, le GSH n’est pas conseillé chez l’enfant, la femme enceinte ou allaitante. Pour ces populations, un avis médical préalable est indispensable.
Plusieurs compléments interagissent positivement avec le GSH. La vitamine C en augmente l’assimilation et les effets. Par ailleurs, la L-glutamine et certains oligo-éléments comme le sélénium, le zinc, le cuivre, le manganèse et le fer permettent d’en renforcer les effets. Il n’existe pas d’interaction médicamenteuse connue pouvant avoir un impact négatif, néanmoins un avis médical est souhaitable pour les personnes recevant un ou plusieurs traitements médicamenteux.

Faire une cure de complément alimentaire à base de glutathion ?

La question la plus importante à se poser dans un premier temps c’est de définir s’il est réellement pertinent ou non de faire une cure de complément alimentaire à base de glutathion.

 Prendre l’avis de son professionnel de santé permettra d’alimenter la réflexion mais d’emblée, nous pouvons considérer que ce n’est pas nécessaire de se supplémenter chez le sujet jeune, en cas d’alimentation saine, variée et riche en antioxydants et en cas d’hygiène de vie irréprochable. En revanche, la supplémentation pourra être particulièrement recommandée aux personnes présentant des facteurs de risque cardiovasculaire ou ayant une activité sportive très intense ou étant exposé au stress, à la pollution, à une mauvaise alimentation, à des traitements chroniques ou à des drogues (dont alcool et tabac). Tous ces facteurs environnementaux augmentent la présence de radicaux libres dans le corps, favorisent le stress oxydatif et accélèrent le vieillissement.

A partir du moment où vous souhaitez débuter une cure de complément alimentaire de glutathion, vous pouvez faire votre choix selon vos préférences en tenant compte de la forme galénique, de la composition, du dosage et du prix. Les gélules et comprimés sont très courants mais ne sont pas toujours faciles à avaler. N’oubliez pas de l’associer à la prise de vitamine C (notamment des gélules d’acérola ou de vitamine C liposomale) si votre formule n’en contient pas déjà car cette vitamine augmente l’assimilation du glutathion. Les formules destinées à l’absorption sublinguale et les formules liposomales offrent les meilleures biodisponibilités. Comme toujours, soyez vigilants quant à la réputation du fabricant et n’hésitez pas à consulter les avis en ligne ou à poser des questions sur le contrôle qualité au vendeur. Les bulletins d’analyses ne sont pratiquement jamais montrés spontanément au client et c’est bien dommage. Les laboratoires qui pratiquent un contrôle qualité devraient pouvoir vous les transmettre si vous les demander.

Les sources de cet article et les références des études

Alanazi AM, Mostafa GAE, Al-Badr AA. Chapter Two - Glutathione. In: Brittain HG, ed. Profiles of Drug Substances, Excipients and Related Methodology. Vol 40. Academic Press; 2015:43-158. doi:10.1016/bs.podrm.2015.02.001
Forman HJ, Zhang H, Rinna A. Glutathione: overview of its protective roles, measurement, and biosynthesis. Mol Aspects Med. 2009;30(1-2):1-12. doi:10.1016/j.mam.2008.08.006
Wu G, Fang YZ, Yang S, Lupton JR, Turner ND. Glutathione metabolism and its implications for health. J Nutr. 2004;134(3):489-492. doi:10.1093/jn/134.3.489
Sinha R, Sinha I, Calcagnotto A, et al. Oral supplementation with liposomal glutathione elevates body stores of glutathione and markers of immune function. Eur J Clin Nutr. 2018;72(1):105-111. doi:10.1038/ejcn.2017.132
Uchida Y, Kaneda T, Ono M, Matsuoka M, Nakamura U, Ishida A, Yamasaki Y, Takeo H, Sakurai T. L'effet de l'ingestion de peptides de cystéine sur la luminosité de la peau, une étude randomisée, en double aveugle, contrôlée par placebo et parallèle. Essai clinique humain de groupe. Cosmétiques . 2023 ; 10(3):72. https://doi.org/10.3390/cosmetics10030072
Sonthalia S, Daulatabad D, Sarkar R. Glutathione as a skin whitening agent: Facts, myths, evidence and controversies. Indian J Dermatol Venereol Leprol. 2016;82(3):262. doi:10.4103/0378-6323.179088
Richie JP Jr, Nichenametla S, Neidig W, et al. Randomized controlled trial of oral glutathione supplementation on body stores of glutathione. Eur J Nutr. 2015;54(2):251-263. doi:10.1007/s00394-014-0706-z
En résumé, les mots clés du glutathion
Antioxydant, GSH, forme réduire, cystéine, glutamate, glycine, radicaux libres, foie, toxines, réponse immunitaire, complément alimentaire.

RELAX VALERIANE

Endormissement difficile et réveil nocturne

23,90 €
BOOST VITAMINE B12

Votre allié santé essentiel à tout votre organisme

29,90 €
CYCLIC MELATONINE 1.8

Dormir plus vite et plus profondément

28,90 €